Anne Marion de CAYEUX

Avocat au Barreau de Paris Spécialiste en Droit de la famille
des personnes et de leur patrimoine
Médiateur Espace Client

Conscience : Définition

Publié le : 06/05/2011 06 mai Mai 2011
Le futur avocat jure lorsqu’il prête serment d’exercer ses fonctions avec conscience.

Deux sens à ce mot : d’une part l’avocat exercera avec sérieux ; d’autre part, il le fera avec toute son âme c’est-à-dire en interrogeant son intuition profonde, celle qui lui dicte le sens du bon et lui fait reconnaître celui du mauvais.

Synonymes ou nuances :

* minutieux, soigné, attentionné,

* sens moral, scrupule, bonne foi.

Le travail mal fait peut être sanctionné doublement : non seulement par la mise en jeu de la responsabilité professionnelle de l’avocat, mais aussi par des sanctions disciplinaires de l’Ordre dont l’avocat dépend.

La fonction exercée avec conscience est celle qui permet à l’avocat de défendre des criminels de la  meilleure façon : en les considérant comme des hommes et femmes dignes d’attention.

C’est celle qui donne toute la plus-value relationnelle et morale à l’exercice de cette profession.

Mais il s’agit d’une démarche intime, qui ne peut être jugée. La sanction de son absence est infligée par l’avocat lui-même, c’est l’ennui.

Historique

<< < ... 18 19 20 21 22 23 24 > >>